Le ventilateur de plafond est-il considéré comme de la climatisation ?

Publié le : 21 juin 20223 mins de lecture

Dès que la température monte en été, beaucoup de personnes se posent la question : comment se rafraîchir ? Que ce soit au travail ou à la maison, il est essentiel de se sentir à l’aise, et cela est également vrai pendant les vagues de chaleur qui surviennent périodiquement en France. Certaines personnes renoncent même à leurs activités lorsque les températures commencent à dépasser les 30 degrés. Quel équipement choisir pour rafraîchir votre été ? Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Qu’est-ce qu’un ventilateur ?

Tout le monde connaît les classiques ventilateurs de plafond ou de sol avec leurs pales hélicoïdales, qui procurent et provoquent immédiatement une sensation de fraîcheur. Mais ne réduisent-ils pas la température de la pièce ? Non. Au contraire, le flux d’air des ventilateurs fait sécher plus rapidement la sueur sur notre peau, ce qui nous donne une sensation de fraîcheur très appréciée. Sur le marché des ventilateurs, certains fabricants ont toutefois suivi les tendances : outre le classique ventilateur rond, les gammes se sont enrichies d’une série de ventilateurs tours.

Qu’est-ce qu’un climatiseur ?

Le climatiseur fonctionne avec un réservoir rempli d’eau ou un circuit réfrigérant, les unités réfrigérantes étant prédominantes. Ces technologies fonctionnent sur un principe très simple : le fluide frigorigène circule entre un compresseur et des ailettes de refroidissement. Il est liquéfié et comprimé, puis se dilate entre les différentes ailettes de refroidissement et s’évapore. Au cours de ce processus, la chaleur de la pièce est absorbée, refroidie et transportée vers le compresseur. Il s’agit d’un système autonome dans lequel le liquide de refroidissement ne se perd pas.

Climatiseur ou ventilateur, lequel est le meilleur ?

Les avantages des ventilateurs sont qu’ils sont moins chers sur le marché et encore moins à l’usage, car ils ne consomment qu’une petite quantité d’électricité comparée à celle nécessaire aux climatiseurs. En outre, ils ne nécessitent pas de frais d’installation, de pénétration dans les murs ou d’isolation des fenêtres. Et la commodité des ventilateurs ne peut pas non plus être battue, puisque chaque unité peut être facilement placée là où elle est nécessaire. Les climatiseurs, quant à eux, fournissent une température ambiante constante et sont donc considérés comme plus efficaces. Mais cette efficacité a un prix élevé, surtout lorsque plusieurs personnes se trouvent dans la même pièce : quiconque dispose de la climatisation dans son bureau ou sa voiture connaît les discussions interminables sur les températures idéales. D’autre part, les fluctuations de température entre l’extérieur et l’intérieur ne sont pas particulièrement bonnes pour la santé.

Plan du site